About xMooC

Bonjour aux lecteurs,

Ayant poursuivi ma réflexion sur le MooC et ITyPA grâce notamment aux lectures du forum et surtout des blogs des différents participants, il me semble judicieux d’amener un nouvel élément sur le tapis. Les xMooC, ou plutôt la différence entre cMooC et xMooC.

De mon point de vue, le xMooC se différencie par une formalité plus prononcée que dans le cas des cMooC et spécialement celui de ITyPA. Outre cette formalité, le xMooC se distingue aussi par son côté anglo-saxon.

Je base cette description sur mon expérience d’un site en particulier : celui de coursera. ( www.coursera.org ). Ce site propose des cours sur divers thématiques de pointe (Machine Learning, Neurosciences mais aussi Design, Médecine…) et dans l’air du temps. Les cours s’étalent sur plusieurs semaines et suivent une certaine logique qui déroule son contenu au fur et à mesure que les semaines passent. C’est-à-dire qu’il y a un réel suivi entre le professeur qui dispense le cours et l’ « e-élève » qui assiste aux cours. A partir de là, nombre d’avantages en découlent. L’internaute peut suivre un cours ciblé, sérieux et actuel tout en restant chez lui. Les modalités du cours se rapprochent des cours standards, à la différence près que l’échange est virtuel, c’est-à-dire que les cours s’enchaînent avec des questions de synthèse ainsi que des exercices d’applications. Un point intéressant de ce site est que la plupart des e-enseignants sont des éminents professeurs, donnant des « vrais » cours dans des universités telles que Stanford, MIT…

Pour en revenir à la comparaison avec ITyPA, il est intéressant de se pencher sur la forme des cours donnés dans les xMooC. Ceux-ci sont pour la plupart sous forme de vidéos courtes (une dizaine de minutes en général). Je parlais de formalité plus prononcée car outre le caractère « à distance » et parfois « impersonnel » de ce type de cours, les xMooC restent…des cours ! Donc l’élève suit une direction précise, rendue possible grâce à une organisation bien rodée : celle de l’enseignement qu’il a l’habitude de suivre « en vrai ». Là est la grande différence avec le MooC et ITyPA. Mais ce n’est pas pour autant un inconvénient. Seulement une vision différente qui peut en rebuter certains… Les enjeux ne sont pas les mêmes : une plus grande liberté et marge de manœuvre, des échanges plus importants, une personnalisation de l’expérience…
Voilà donc un élément de réflexion sur le MooC

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s